logo Forex Info
devises

Accueil Forex Info

Fonctionnement du Forex

Choisir un Broker

 Passer un ordre sur le Forex

Principales devises du Forex

Formation au Forex

Saxo Banque

Broker Plus500

Broker Ava FX

Broker FXCM

Broker ForexWebTrader

Broker Finexo

Broker ClickForex

Broker eToro

Newsletter Forex

Intéragir en permanence avec le marché du Forex

Puisque le trader ne peut suivre le marché du Forex 24 heures/24 et 7 jours/7, l'utilisation d'ordres lui permet d'interagir avec le marché en permanence.

Quelques exemples d'ordres

Le plus simple est l'ordre courant ou market order, c'est l'ordre d'acheter ou de vendre au prix immédiatement disponible, c'est-à-dire le taux « spot ».

L'ordre à cours limité ou limit order est une instruction d'achat ou de vente si un marché évolue à un niveau plus intéressant. Par exemple, la paire EUR/USD est à 1,2900, mais vous pensez que l'Euro va descendre jusqu'à un taux de 1,2750, et que par la suite il va se renforcer. Votre ordre à cours limité d'acheter sera exécuté lorsque le taux aura atteint 1,2750.

L'ordre stop (également appelé ordre arrêt-perte) ou stop order est l'inverse d'un ordre à cours limité. En effet, c'est une instruction d'achat ou de vente si un marché évolue à un niveau moins intéressant. Par exemple, si vous achetez des EUR/USD à 1,3500, vous pouvez poser un ordre stop dans le cas où cette paire descendrait à 1,3450. Cet ordre vous permet de clôturer votre position lorsqu'elle atteint votre niveau limite, dans ce cas là 1,3450 (c'est vous qui définissez vos risques).

Un ordre annule l'autre ou OCO order. Cet ordre combine un ordre stop et un ordre à cours limité. L'exécution d'un des deux ordres conduit à l'annulation automatique de l'autre ordre.

L'ordre si exécuté ou If Done order (I/D), cet ordre combine deux opérations. La seconde ne pouvant s'activer que si la première a été exécutée (d'où le terme « si exécuté »).

Le premier ordre, uniquement une limite, est crée dans un état actif et le second, pouvant être un arrêt, une limite ou un OCO, est crée dans un état dormant. Le second ne pouvant être activé et se réaliser qu'après l'exécution du premier ordre. Exemple : vous souhaitez vendre 200 000 EUR/USD à 1,3500 car vous pensez que c'est un niveau de résistance très fort qui sera difficile de casser. Quand le taux atteint 1,3500, l'ordre de vendre à cours limité s'exécute, par conséquent le deuxième ordre, qui peut être un OCO, s'active.

Ceci s'écrit comme suit : vendre 200 000 EUR/USA à 1,3500 I/D (signifie, si exécuté) 1,3400 limite et 1,3550 stop.

Après avoir vendu à 1,3500, vous placez un cours limite à 1,3400, qui signifie que vous achetez à ce cours si il est atteint et donc gagnez 100 pips ; et un ordre stop à 1,3550, qui signifie que vous achetez à ce cours si il est atteint et perdez donc 50 pips. Si un des deux ordres est exécuté, l'autre s'annule automatiquement, du fait do OCO order. Cet ordre permet d'être réactif et calculateur par rapport aux mouvements du marché à tout moment de la journée ou de la nuit.

Conclusion

On constate donc que le Forex laisse une grande liberté d'action au trader. Or, les multiples choix à prendre demandent une grande expérience et de la discipline vis-à-vis du « money management » : le trader doit, avant tout, déterminer une stratégie propre à lui, qu'elle soit conservatrice ou orientée vers le risque. Mais surtout, il doit réaliser ses diverses opérations en pleine connaissance des données, et non au petit bonheur la chance, car les risques de pertes peuvent être grands. Mais, comme l'on dit, « qui ne tente rien, n'a rien ».



URL Forex Info